Une nouvelle brigade de chiens renifleurs de fuites d’eau vient renforcer l’équipe Veolia

Les canalisations sont soumises à rudes épreuves et peuvent se dégrader dans le temps, provoquant des fuites conséquentes pour une perte qui l’est tout autant. Veolia a donc innové en formant des duos maîtres-chiens spécialisés dans la détection des écoulements d’eau anormaux. Les dernières recrues en date sont intervenues en Bretagne le mercredi 29 juin 2022.

François Bourdeau a été maître-chien durant 22 ans dans l’armée de terre. Bientôt à l’âge de la retraite, il a opéré une reconversion après avoir été contacté par Veolia il y a quelques mois.

Le groupe lui a en effet proposé de développer un partenariat visant à éduquer des canidés à la traque des fuites d’eau. « Ça m’a tout de suite intéressé, pour continuer à rendre service aux gens », a déclaré François àOuest France.

Il a donc suivi une formation avec Nina, sa chienne initialement spécialisée dans la recherche de personnes disparues.

Nathalie Delon faisait également partie de la session d’apprentissage et a été la première femme à obtenir le diplôme de cynotechnicienne.

Flairer l’odeur du chlore

Après avoir obtenu leur certificat d’aptitude délivré par le vétérinaire, les canidés sont formés à la détection du chlore présent dans l’eau. Les toutous arrivent ainsi à déceler 92 % des écoulements.

Les chiens sont sélectionnés pour leurs qualités de travail et relationnelles. La brigade canine anti-fuites se compose donc aujourd’hui de 2 Bergers Allemands, un Berger Belge Malinois et un croisé Border Collie. « Ce sont des animaux sympathiques, faciles à vivre, équilibrés et surtout très joueurs », a précisé François.

Le secret de la réussite réside dans l’amusement. Les chiens « ne doivent pas avoir l’impression de travailler ». C’est en effet dans l’objectif de gagner une balle (imprégnée elle aussi de l’odeur du chlore) que les canidés se prêtent au jeu.

« Quand on arrive sur un site de recherche, celui qui va oeuvrer est content, pendant que ceux qui restent dans le camion couinent jusqu’à ce que ce soit leur tour », a relaté François.

Lorsque les chiens ont flairé l’odeur, ils marquent l’arrêt pour en informer leur maître. Les duos peuvent parcourir jusqu’à 1,5 kilomètre en 30 minutes et repérer des nappes inhabituelles de 3 à 4 mètres de diamètre.

Les demandes d’intervention se multiplient à travers l’Hexagone. En effet, les brigades canines déjà sur le terrain depuis 2021 ont permis de détecter par moins de 450 fuites pour une économie du volume d’eau nécessaire pour remplir environ 10 piscines olympiques.

« C’est une méthode vertueuse d’un point de vue environnemental et très efficace », a expliqué David Maisonneuve.

 

La source

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: