Un jeune garçon aide son père à garder ses frères et sœurs jumeaux nouveau-nés au chaud sur une photo virale

La photo représente une scène réconfortante d’un garçon de 5 ans aidant son père avec la méthode « peau à peau » pour les sœurs jumelles prématurées. Initialement partagée sur la page Facebook danoise « Parents et naissance au Danemark » il y a environ trois ans, l’image a récemment pris un nouvel élan.

La méthode « peau à peau », également connue sous le nom de « soins kangourous », consiste à placer les prématurés sur la poitrine nue de leurs parents pour leur apporter chaleur et confort. Cette pratique s’est avérée bénéfique, en particulier pour les bébés prématurés, car elle a un effet sédatif, réduisant ainsi les réactions douloureuses. Des recherches menées par l’Institut national de la santé montrent que cette technique réduit efficacement la douleur chez les prématurés.

Les maternités scandinaves ont adopté cette méthode, entraînant une augmentation remarquable du taux de survie des prématurés de 30 % à 70 %. L’image partagée capture un moment puissant où un père tient un nouveau-né sur sa poitrine tandis que le garçon de 5 ans berce le deuxième jumeau, créant une expérience paisible et créant des liens pour toute la famille.

La photo a attiré l’attention pour sa simplicité et son efficacité dans la guérison et le développement des prématurés. Le texte d’accompagnement du professeur suédois Uwe Ewald explique les bienfaits du contact peau à peau, en soulignant une respiration améliorée, un calme et une prise de poids plus rapide pour les bébés. La méthode réduit également le risque d’infections graves.

L’image est une représentation touchante de l’impact positif des soins « peau à peau » sur les prématurés et leurs familles. Il trouve un écho auprès des téléspectateurs, soulignant la beauté et l’importance d’une technique aussi simple mais efficace pour les nouveau-nés à des stades critiques de développement.

Like this post? Please share to your friends: