Une chatonne abandonnée dans la rue a été adoptée par le commissariat de police du Puy-en-Velay

Prune, de son petit nom, s’est vue offrir un foyer au sein du commissariat du Puy-en-Velay en Haute-Loire après avoir été secourue par des étudiants. Elle fait aujourd’hui le bonheur des policiers et apporte une atmosphère détendue aux lieux.

Un matin du mois de juin 2022, un groupe d’étudiants a trouvé une chatonne abandonnée en pleine rue. Par peur qu’elle se fasse écraser par un véhicule, les bons samaritains se sont mis en quête d’une organisation de sauvetage pour la pauvre bête.

Malheureusement, le refuge local n’ouvrait que dans l’après-midi. Ils l’ont donc confiée au commissariat de police afin que les forces de l‘ordre s’occupent de faire le relais.

Son charme a opéré

« À la réception, ils ont immédiatement craqué. Nous n’étions pas particulièrement équipés pour l’accueillir. On a alors amené ce chaton chez le vétérinaire et il s’est avéré qu’elle n’était pas encore sevrée. Puis l’idée de la garder avec nous a fait son chemin », a déclaré la commissaire Christelle Pinchon à la Fondation 30 Millions d’Amis.

En effet, Prune n’avait que 5 semaines. Elle devait par conséquent être alimentée au biberon de lait infantile pour chats très régulièrement. Heureusement, l’établissement est ouvert 7j/7 et 24h/24. Il y a donc toujours une âme charitable sur place pour s’occuper d’elle.

Les policiers ont acheté tout le nécessaire pour chaton : gamelle, panier, jouets, bac à litière, etc. Suivant l’heure de la journée, elle intègre un service en particulier. Le commissariat avait organisé un sondage sur sa page Facebook visant à permettre à la communauté de choisir son prénom. Entre MenotteCandice et Prune, c’est la dernière option qui l’a emportée haut la main.

La chatonne a pris ses marques et du poil de la bête. Et la jeune demoiselle a même trouvé sa vocation.

« La présence d’un félin apporte un véritable apaisement. Nous avons accueilli des enfants maltraités il y a peu. Ils étaient prostrés et peu bavards. Quand Prune est arrivée, ils se sont tranquillisés. Nous avons observé un changement d’attitude radical. C’est une vraie assistance à la police », a confié Christelle Pinchon.

Prune a ainsi su faire sa place et conquérir le cœur de tous ceux qu’elle a croisés. « Nous sommes très heureux de l’avoir parmi nous. Après tout, l’un des slogans de la sécurité, c’est protéger. C’est aussi valable pour les animaux », a conclu Christelle Pinchon.

 

La source

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: