Un chaton espiègle et insolent fait le pitre lors de la séance photo destinée à sa fiche d’adoption : une femme tombe sous le charme

Les associations sont submergées de chatons abandonnés en cette période de reproduction. Elles font leur maximum pour leur apporter les soins nécessaires à leur épanouissement. En parallèle, elles mettent tout en œuvre pour leur trouver des foyers aimants. Celui-ci n’était décidément pas d’humeur ce jour-là. Et pourtant…

Le refuge Humane Society of Harlingen, situé à Harlingen dans l’État du Texas aux États-Unis, était en charge d’une petite boule de poils nommée Spicy Chicken Nugget. Un prénom qui lui allait à merveille puisque le jeune félin a donné du fil à retordre aux bénévoles.

En effet, durant la séance photo visant à immortaliser son joli minois pour les adoptants potentiels, le matou a plutôt dévoilé son côté obscur.

 

On le découvre effectivement debout sur ses pattes arrière en train de feuler avec ferveur. Attendris par ce petit être malicieux, les membres du refuge ont décidé de miser sur l’humour et de poster sur leur profil Facebook ladite image avec une description pour le moins hilarante :

« Je devrais probablement vous faire savoir tout de suite que je déteste absolument tout. C’est vrai, les chats, je les hais ; les jouets, je n’ai pas le temps ; les câlins ? À vomir ; les gratouilles ? Ne me touchez surtout pas. Tu veux me prendre dans tes bras ? Je suis une ceinture noire de karaté »

Une description qui a eu l’effet escompté

La communauté est instantanément tombée sous le charme de Spicy Chicken Nugget. Les utilisateurs étaient à la fois émerveillés, amusés et attendris. Le refuge a par conséquent reçu un nombre considérable de demandes d’adoption pour le chaton.

Hier, lundi 18 juillet 2022, une femme est venue lui offrir la vie qu’il méritait en faisant de lui son compagnon à 4 pattes.

 

En intégrant son nouveau foyer, Spicy Chicken Nugget a montré un autre visage. Il s’est dévoilé plutôt reconnaissant, joueur et affectueux pour le plus grand plaisir de sa maîtresse.

Une mise à jour de la Humane Society of Harlingen se lit comme suit : « Je sais que j’ai dit que je détestais tout, mais ce n’est pas si mal finalement. Je l’aime bien. Ne le dites à personne ».

 

La source

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: