Un chat perché à 15 mètres au-dessus du sol dans un arbre pendant plus de 24 heures secouru par un arboriculteur

Les chats aiment grimper aux arbres, ce n’est pas un scoop. Il advient parfois cependant qu’ils se retrouvent pris au piège et n’arrivent plus à redescendre par eux-mêmes. S’en suit une longue angoisse pour leurs maîtres qui voient leur animal en bien mauvaise posture sans pouvoir intervenir… Cette fois-ci, le matou a été sauvé par un arboriculteur passionné par les félins.

Jo-Anne Westover et son mari sont les propriétaires de Jackson, un magnifique chat de gouttière tigré. La petite famille coule des jours heureux dans une zone boisée de la ville de Courtice au Canada.

Le 21 juin 2022, comme à son habitude, Jackson est sorti faire sa promenade, mais il n’est pas rentré comme accoutumé. Jo-Anne et son époux sont donc partis à sa recherche. Après quelques heures, ils ont enfin entendu ses miaulements. Ils provenaient du haut d’un arbre. « Il était à au moins 15 mètres, le point le plus élevé. Les branches sur lesquelles il se trouvait étaient très fines. Chaque fois qu’il bougeait, elles se balançaient dangereusement », a précisé Jo-Anne.

Un sauvetage périlleux par un professionnel

Les propriétaires ont donc contacté l’association locale du bien-être animal Clarington Animal Services, qui les a conseillés de joindre Zack Acer, un arboriculteur de la région.

L’homme est en effet connu pour être venu en aide à plus de 60 chats se trouvant dans une situation similaire. « Du sol, je pouvais affirmer tout de suite qu’il était extrêmement déshydraté parce qu’il haletait très fort », a-t-il déclaré au DurhamRegion.com.

Zack a donc enfilé son baudrier et a commencé son ascension jusqu’au matou. « Je prends mon temps, je parle au félin et je progresse petit à petit afin de ne pas l’effrayer », a expliqué Zack.

Une fois arrivé à lui et sa confiance gagnée, l’arboriculteur a placé l’animal dans un sac et l’a descendu en rappel. Par bonheur, malgré les émotions, Jackson allait bien.

« Il a passé le lendemain à récupérer dans le sous-sol frais avec beaucoup d’eau. Aujourd’hui, il agit comme si de rien n’était », a révélé Jo-Anne avant de conclure : « Je suis extrêmement reconnaissante envers Zack. J’ai trouvé qu’il était très professionnel. Il était très inquiet et est venu aussi vite qu’il a pu ».
La source

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: