Un chat errant se lie d’amitié avec 2 matous d’intérieur et décide de faire de leur maison la sienne

Maurice était ce que l’on appelle un chat des rues. Son pelage sale et sa maigreur en attestait. Mais rien n’était définitif, car il a su demander de l’aide et l’a obtenue. Aujourd’hui, il vit comme un roi avec ses 2 congénères.

Valérie May est l’heureuse propriétaire de Fifi et Muggsy, 2 chats de gouttière qui ont la belle vie. En 2021, lors d’une séance de jardinage, Valérie a aperçu 2 yeux ronds qui l’observaient. Il s’agissait de Maurice, timide et apeuré, qui osait enfin pointer le bout de sa truffe.

Valérie a également remarqué que le matou s’intéressait beaucoup à Fifi et Muggsy qu’il regardait avec attention par derrière la porte. « Il a commencé à passer beaucoup de temps à gazouiller à travers la moustiquaire. Mes chatons semblaient intrigués par lui, mais pas du tout menacés ou territoriaux », a déclaré Valérie à The Dodo.

Enquête de voisinage

La jeune femme est partie à la recherche d’informations sur ce chat errant. Elle a questionné les résidents du quartier pour savoir d’où il venait, depuis quand il rôdait dans les environs, etc.

Malheureusement, personne ne connaissait son histoire et Maurice se laissait encore difficilement approcher.

Après quelques mois, Valérie a réussi à gagner sa confiance. Elle a donc pu l’emmener chez le vétérinaire pour une visite de contrôle qui permettrait peut-être de résoudre le mystère grâce à une puce électronique, en vain.

Ce manque d’information l’a confortée dans son désir de l’adopter. Elle lui a par conséquent ouvert sa porte et le matou a décidé de se faire une place dans ce nouvel environnement chaleureux.

« Il dort dans la maison, parfois sur le lit, et traîne avec Fifi et Muggsy, dans leur jardin clos et sécurisé. Il semble tellement satisfait d’être avec nous », a confié Valérie.

Depuis lors, Maurice s’est transformé en véritable matou d’intérieur. Son pelage gras et emmêlé s’est métamorphosé grâce à ses nouvelles conditions de vie (brossage régulier et nourriture adaptée).

« Nous sommes si heureux de lui offrir ce qu’il a tant désiré et dont il avait tant besoin depuis si longtemps. Aucun animal ne devrait être aussi seul. Nous sommes impatients de voir sa personnalité se développer alors qu’il se sent plus confiant et en sécurité », a conclu Valérie.

La source

 

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: