Des vétérinaires se lancent un défi à vélo pour financer la formation de chiens guides pour enfants malvoyants

Une vingtaine de vétérinaires ont parcouru des centaines de kilomètres à vélo pour récolter des fonds en faveur de la Fondation Frédéric Gaillanne. Cette dernière forme des chiens guides pour les enfants atteints de déficience visuelle. Grâce à leurs efforts, près de 3600 euros ont pu être réunis.

Alors que le Tour de France a débuté le 1er juillet, une autre épreuve cycliste, moins longue mais ne manquant pas d’intensité, a récemment eu lieu dans le sud-est. Le « Cyclo-challenge Vétos » a réuni près d’une vingtaine de vétérinaires qui ont pédalé pour une noble cause, celle des enfants malvoyants et des chiens formés pour leur venir en aide, rapportait Le Courrier de la Mayenne le 10 juillet.

Freek de Meijer, vétérinaire à Villaines-la-Juhel (53), était sur la ligne de départ aux côtés de ses confrères à l’Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse le 13 juin dernier.

L’aboutissement de 6 mois de préparation pour cet amoureux des animaux doublé d’un passionné du deux-roues, mais qui était plus habitué aux sorties en VTT qu’aux parcours sur route.

Le vétérinaire mayennais et ses collègues avaient favorablement répondu à l’invitation de la Fondation Frédéric-Gaillanne, structure spécialisée dans la formation de chiens guides pour enfants déficients visuels. Des canidés qui sont attribués gratuitement à leurs futurs jeunes maîtres.

Le lendemain, le peloton est arrivé à Carros dans les Alpes-Maritimes, clôturant ainsi un périple de 375 kilomètres, dont plusieurs dizaines en ascension, et souvent sous une forte chaleur.

Près de 3600 euros récoltés

Un défi que ces vétérinaires au grand cœur ont brillamment relevé et à la faveur duquel 3 590 € de dons ont été recueillis au profit de la Fondation Frédéric-Gaillanne.

A l’arrivée, le fondateur Frédéric Gaillanne, le chien guide Opium et sa maîtresse malvoyante Bérénice étaient là pour souhaiter la bienvenue aux coureurs cyclistes et les féliciter pour leur belle performance.

Si les chiens sont donnés aux enfants malvoyants sans contrepartie, leur formation, elle, coûte cher. Il faut compter 25 000 euros environ par animal. Voilà pourquoi l’aide apportée par les initiatives telles que le Cyclo-challenge Vétos est précieuse pour la Fondation.

 

La source 

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: