A 19 ans, elle devient l’une des plus jeunes éducatrices de chien guide d’aveugle au monde

Une Galloise de 19 ans accueillie un chiot appelé à devenir chien guide d’aveugle. Cela fait d’elle la plus jeune formatrice de canidé spécialisé du pays. Elle peut compter sur ses parents pour l’aider dans sa belle mission.

Elle n’a que 13 semaines et n’a découvert sa nouvelle maison que depuis peu, mais Lilly est déjà dans son élément dans cette petite ferme d’Abergavenny, dans le sud-est du pays de Galles, parmi les poules et les moutons. Cette jeune Labrador Retriever à la robe noire en repartira dans un an pour rejoindre une nouvelle famille, celle d’une personne atteinte de cécité.

Lilly a, en effet, été sélectionnée pour devenir chien guide d’aveugle. Pour l’instant, elle n’en est qu’au tout début de son apprentissage, qui est assuré par Rowena Smith. A 19 ans, cette dernière est devenue la plus jeune éducatrice de chien guide du Royaume-Uni en se portant volontaire pour accueillir Lilly, rapportait Metro le mardi 12 juillet.

Son rôle consiste à aider la chienne à se former à son futur métier. Sa mère Sheelagh Kerry et son père lui prêtent main forte dans cette noble mission.

Les Smith sont donc plus qu’une famille d’accueil pour Lilly puisque, auprès d’eux, elle reçoit les bases de l’éducation et de la socialisation, tout en intégrant les ficelles de sa spécialité.

Une fois cette phase de 12 mois achevée, le chiot, qui sera alors adulte, sera rendu à la Guide Dogs for the Blind Association. L’organisation consolidera sa formation et l’attribuera à une personne malvoyante ou aveugle.

Un moment que Rowena Smith redoute forcément, même si elle se dit psychologiquement préparée à le gérer. « Certains disent que ce sera difficile de la rendre quand il sera temps pour elle de poursuivre sa formation, mais je pense que ça ira. Vous savez depuis le début que vous ne la gardez pas », explique-t-elle à ce propos.

Un duo déjà soudé et complémentaire

Malgré son jeune âge, elle a déjà une certaine expérience avec les canidés. La Galloise évoque notamment les Huskies Sibériens et d’autres chiens de traîneau avec lesquels elle a travaillé en Finlande. Elle projette d’ailleurs d’y retourner l’hiver prochain.

Lilly, elle, réalise des progrès remarquables. Rachel Lord, conseillère en éducation à Guide Dogs, indique que le chiot et sa maîtresse excellent déjà dans leurs premiers exercices, notamment les courses en grande surface. « Elle a parfaitement marché en laisse et s’est amusée à découvrir ce nouvel endroit », dit-elle.

La spécialiste ajoute que Rowena Smith transmet une grande assurance à Lilly et que celle-ci remue la queue en permanence, signe qu’elle est à l’aise dans tout ce qu’elle fait.

La source

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: